La douleur d'un homme ( Daniel Lévi )

(Lionel Florence / David Categno)

J'ai pris des routes interdites

Où je me suis perdu cent fois

Dépasser même des limites

Et défier tellement de lois

Ca n'efface pas

La douleur d'un homme

 

Et d'aventures voulues sans suite

Qui ne voyaient pas le matin

En amours courses poursuites

Qui ne vous mènent jamais loin

Ca ne change en rien

La douleur d'un homme

 

C'est une femme qui vous retient

Parce qu'elle vous quitte avant la fin

Y'a qu'une femme à qui l'on pense

Les autres dorment

On sait d'avance

 

Y'a pas d'absence ni de manque qu'on remplace

Y'a que des vides qu'on remplit

Tellement de souvenirs inutiles qu'on entasse

Mais juste un seul que l'on poursuit

 

J'ai cru en des trêves trop vite

En des endroits sans mémoire

Sans fantôme qu'on ressuscite

Ni de fatalités à croire

Mais rien ne répare

La douleur d'un homme

 

C'est une femme qui vous retient

Parce qu'elle vous quitte avant la fin

Y'a qu'une femme à qui l'on pense

Les autres dorment

On sait d'avance

 

Y'a pas d'absence ni de manque qu'on remplace

Y'a que des vides qu'on remplit

Tellement de souvenirs inutiles qu'on entasse

Mais juste un seul que l'on poursuit

 

Y'a pas d'absence ni de manque qu'on remplace

Y'a que des vides qu'on remplit

Tellement de souvenirs inutiles qu'on entasse

Mais juste un seul que l'on poursuit

 

Que l'on poursuit

Que l'on poursuit

Que l'on poursuit

Retour Paroles             Retour Memoire            Retour Sommaire

 

Promets-moi d'être heureux ( Daniel Lévi )

(Julie d'Aimé / Pascal Obispo-David Categno)

A "Jean-Philippe A"

Promets -moi d'être heureux

Quand je serai parti

Si tu l'es même un peu

C'est que j'ai réussi

Promets-moi d'être heureux

Comme le plus beau des défis

Dis-toi faute de mieux

Que je l'étais aussi

 

Je saurai si tu mens

Si tu vis sans y croire

Pour retenir le temps

Au moment où je pars

Si tu tiens ce serment

Comme tu tiens à moi

Je serai loin pourtant

Pourtant

Pas si loin que ça

 

Promets -moi d'être heureux

Même dans une autre vie

Si tu te prends au jeu

C'est déjà ça de pris

Je n'aime pas les adieux

Oh non cette peur me poursuit

Promets -moi d'être heureux

Quand je serai parti

 

Je saurai si tu mens

Si tu vis sans y croire

Pour retenir le temps

Au moment où je pars

Si tu tiens ce serment

Comme tu tiens à moi

Je serai loin pourtant

Oh pourtant

 

Ne lance pas d' S.O.S.

N'aie pas de faux espoir

Fais-moi cette promesse

Au moment où je pars

Si tu tiens ce serment

Comme tu tiens à moi

Je serai loin pourtant

Oh pourtant

Pas si loin que ça

Pas si loin que ça

 

Si tu tiens ce serment

Comme tu tiens à moi

Je serai loin pourtant

Oh pourtant

Pas si loin que ça

Pas si loin que ça

 

Pas si loin que ça

Promets -moi d'être heureux

 

Promets -moi d'être heureux

Promets -moi d'être heureux

 

Promets -moi d'être heureux

Promets -moi d'être heureux

Retour Paroles             Retour Memoire            Retour Sommaire

Maj 29/03/2005